2010
12.16

dvl Damn Vulnerable Linux – La distrib à pentester !

S’intéresser à la sécurité informatique, c’est bien. Pratiquer, c’est mieux icon smile Damn Vulnerable Linux – La distrib à pentester ! Rapide présentation d’une distro masochiste qui a été conçue pour être piratée, et répondant au doux nom de Damn Vulnerable Linux (DVL).

DVL est basée sur la distribution BackTrack 2.0 et contient des vieilles versions d’Apache, MySQL, SSH, FTP, PHP, etc… Une tonne d’outils, d’exercices, de cours et de tutos sont disponibles afin de vous aider à pentester cette distrib quelque peu insolite et son lot de logiciels mal configurés, obsolètes, non mis à jours, en somme : exploitables, piratables. Une bonne manière d’apprendre les bases des injections SQL, buffer overflow, exploitation web, reverse engineering et autres techniques de piratage.

DVL a été créé par des hackers provenant de communautés réputées telles que www.Reverse-Engineering.net et Crackmes.de, leur but « était de faire un système Linux le plus vulnérable possible » et destiné à l’apprentissage de la sécurité informatique.

Il est bien entendu hors de question d’installer ce genre de gruyère sur un serveur ou une bécane classique connectée au net et sur laquelle vous voudriez mettre vos données persos ou autres icon biggrin Damn Vulnerable Linux – La distrib à pentester ! Mais était-ce nécessaire de le préciser? x) Je vous conseille donc d’utiliser une petite machine virtuelle, genre virtualbox, pour vous amuser tranquille icon smile Damn Vulnerable Linux – La distrib à pentester !

L’ISO (de 1.8Go) de DVL (v1.5 actuellement) est téléchargeable sur le site officiel en fichier torrent.

Un petit screen pour la route :

DVL Screen2 Damn Vulnerable Linux – La distrib à pentester !

Be Sociable, Share!
  • more Damn Vulnerable Linux – La distrib à pentester !

Aucun commentaire.

Ajoutez votre commentaire