2010
10.04

hadopi [Hadopi]   Tas Free, tas tout compris

Le lancement des premiers mails était prévu pour 10h30 ce matin, et il semblerait que tous les FAI soient passés à l’acte, (Bouygues et Numericables en tête, Orange et SFR ont suivis)  sauf un ! Si vous suivez un minimum l’actualité numérique, vous vous doutez bien que le vilain petit canard ne pouvait être que Free !

Petit message du service de presse du célèbre opérateur :

« Nous n’avons pas envoyé les emails Hadopi. Afin d’encadrer les échanges portant sur des données personnelles au sujet desquelles la CNIL porte une attention particulière, nous avons proposé le principe d’un conventionnement dans le courant de l’été au Ministère de la Culture et à l’Hadopi. A ce jour nous n’avons eu aucun retour concret sur cette étape structurante pour le passage en production. Visiblement l’ensemble des autres opérateurs se sont entendus pour envoyer les 1ers emails ce matin à 10h30. Ils ont décidé de collaborer, nous nous contenterons juste de respecter la loi. »  Source

Free demande la signature de l’obscure convention prévue dans la loi, prévoyant de fixer les modalités d’interconnexion entre les fichiers de l’Hadopi et ceux des FAI, et qui semble ne pas encore avoir été signée par les opérateurs. Pendant ce temps, les autres collaborent docilement.

« Que risque Free s’il persiste dans son refus? Pas grand-chose. Le décret du 26 juillet 2010, relatif à la procédure de la riposte graduée, prévoit une sanction de 1.500 euros par adresse IP non identifiée. Or, Free n’a jamais indiqué ne pas avoir identifié les IP transmises par l’Hadopi (qui les reçoit des ayants droits). En revanche, le décret ne prévoit pas de sanction pour le fait de ne pas avoir envoyé les recommandations aux abonnés… ce que refuse justement Free. »  Source 20minutes.fr

Cela ne changera probablement rien au final, mais on notera ceux qui osent encore défendre leurs idées, et qui les assument.

Be Sociable, Share!
  • more [Hadopi]   Tas Free, tas tout compris

1 commentaire pour l'instant

Ajoutez votre commentaire
  1. Ou ceux qui font semblant de les défendre afin que ceux qui les défendent vraiment leur soient reconnaissants ? =D
    Je ne voudrais pas faire mon théoricien du complot, d’ailleurs je ne crois pas que Free ait agit pour se faire de la pub: croire n’est parfois pas très intelligent.

    Par ailleurs, il est inutile d’ajouter que l’Etat nous a une nouvelle fois agréablement surpris par son ignorance, sa bêtise et son incompétence. On ne change pas les bonnes habitudes.
    D’une, il est totalement absurde de penser pouvoir éliminer le téléchargement – surtout lorsqu’on ne s’en prend qu’au P2P et non aux autres modes « intouchables ».
    De deux, même si les « nààbs » de 12 ans qui ouvrent eMule pour télécharger l3 noùv0 Saifi0u MauloT0ov prendront peur et banniront le P2P de leurs ordis rien n’assure qu’ils achèteront les albums/films/jeux qu’ils auraient téléchargés, ce qui signifie que l’Etat ne gagne rien, bien au contraire: la somme qu’estiment les FAI nécessaire à la réalisation de cette imbécillité est colossale ! Déjà que le Bled peine à payer les intérêts de sa dette…
    Et enfin pour finir, de trois, le site est plus poilant que le reste mais Captain Obvious me quitte déjà.